Créer du contenu inclusif avec le nouvel assistant d’accessibilité de Microsoft 365

Encore aujourd’hui, il existe beaucoup de contenu inaccessible. En effet, l’on peut relever beaucoup de problèmes d’accessibilité sur des sites Web : des descriptions d’images manquantes, des vidéos sans sous-titres, des couleurs de texte difficiles à lire, etc. Ces différents problèmes réduisent leur utilité pour les personnes en situation de handicap. Pourtant, plusieurs de ces problèmes peuvent se retrouver également dans les documents numériques, soit dans les courriers électroniques (e-mails), les diapositives, les documents et les feuilles de calcul.

Au cours des dernières années, Microsoft a trouvé des solutions pour démocratiser l’accessibilité, notamment en permettant facilement à ses utilisateurs de vérifier les problèmes d’accessibilité des documents numériques. L’intégration d’un vérificateur d’accessibilité permettait de donner un meilleur flux de création de contenu en plus d’être naturel et simple à utiliser. Cette année, Microsoft va encore plus loin avec l’introduction prochaine d’un assistant d’accessibilité dans les logiciels de la gamme Microsoft 365. Cet outil permettra aux créateurs de produire du contenu plus accessible avec moins d’effort, et le tout dans un cadre de flux de travail naturel.

Adultes collaborant sur Microsoft Word sur un PC
Source: Microsoft

Plus accessible avec moins d’effort

Avec l’assistant d’accessibilité, l’objectif premier de Microsoft 365 est de rendre la vérification et la résolution des problèmes d’accessibilité le plus simple et naturel possible. Celui-ci introduit trois innovations clés : de meilleures valeurs par défaut pour prévenir les problèmes avant qu’ils ne surviennent, une correction en temps réel et en contexte pour corriger les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent, et des conseils clairs et simples qui apparaissent dans le flux de travail en temps réel.

Faire des choix plus accessibles par défaut

La meilleure façon de résoudre un problème est de l’empêcher de se produire en premier lieu. Par exemple, il est parfois difficile de choisir des couleurs qui rendent le contenu à la fois beau et accessible. En effet, bien qu’à l’œil nu, une couleur peut sembler accessible, mais ne l’est pas en réalité. Pour pallier ce problème, l’introduction d’un sélecteur de couleurs dans les applications Microsoft 365 tiendra en compte à la fois de la licence créative et de la nécessité d’un contraste suffisant entre le texte et son arrière-plan. En d’autres mots, si une personne écrit du texte dans un des logiciels de Microsoft 365, et que celui-ci présente un faible contraste avec l’arrière-plan, une icône de forme humaine apparaîtra à côté de ce texte pour indiquer la présence des problèmes d’accessibilité.

L’assistant d’accessibilité entrera en jeu, puisque ce sélecteur de couleurs sera inclus directement lorsque l’utilisateur choisira des couleurs. Une infobulle pour guider les utilisateurs vers des couleurs avec un contraste suffisant sera directement incluse dans le choix de couleurs de polices de caractères. De plus, si l’utilisateur bascule le commutateur à contraste élevé, les options de couleur disponibles seront réduites et correspondront directement aux exigences de contraste.

Deux vues du sélecteur de couleurs de Microsoft Word
Source: Microsoft

Apprendre et corriger dans le flux de travail

Beaucoup d’utilisateurs souhaitent que les outils d’accessibilité fonctionnent davantage comme le correcteur orthographique, soit en signalant les problèmes au fur et à mesure qu’ils surviennent et en fournissant des correctifs simples sur le moment. Ce type de flux de travail aide donc les créateurs à éviter d’arriver à la fin d’un projet et de trouver une longue liste de problèmes qui prendraient du temps et de l’énergie à résoudre.

L’assistant d’accessibilité permettra d’apporter un niveau d’immédiateté et de simplicité. Il y aura en place un nouveau type d’indicateur qui servira d’avertissement dans le but d’attirer l’attention sur les problèmes d’accessibilité pendant directement lors de l’écriture d’un texte.

Cet indicateur traitera de la présence du faible contraste entre le texte et l’arrière-plan. Lorsqu’une couleur de texte ne respecte pas les directives de contraste standard, une petite icône d’accessibilité apparaîtra dans la marge. Similaire aux gribouillis rouges du correcteur orthographique, l’utilisateur devra cliquer sur l’icône pour faire apparaître une fenêtre contextuelle qui aidera à apporter une correction rapide.

Segment d'un document Word avec une carte contextuelle qui indique que la couleur du texte est difficile à lire
Source: Microsoft

Corriger plus facilement les problèmes d’accessibilité

Tout comme des personnes qui préfèrent vérifier l’orthographe à la fin de leur travail, certains créateurs préfèrent attendre de faire des révisions sur l’accessibilité lorsqu’ils ont fini d’écrire. Prochainement, un nouveau volet de l’assistant d’accessibilité sera dévoilé. Celui-ci pendra en charge les personnes qui préfèrent vérifier les problèmes à la fin. Celui-ci fournira une interface propre et efficace comme Microsoft Editor, avec des explications en langage clair. Le but sera d’aider à résoudre plus facilement des catégories entières de problèmes d’accessibilité. Lorsque l’utilisateur cliquera dans la liste, celui-ci sera dirigé vers l’emplacement de chaque problème d’accessibilité. Même si le volet recommandera des solutions, aucune connaissance spécialisée ne sera nécessaire.

Le volet de l'assistant d'accessibilité est mis en surbrillance avec un contour coloré sur le côté droit de l'interface
Source: Microsoft

Créer du contenu plus accessible dès aujourd’hui

Chaque personne est responsable de la création de contenu accessible de manière équitable. Microsoft 365 a annoncé l’assistant d’accessibilité en mars 2023 et prévoit le déployer dans les semaines et les mois à venir.

Au fil du temps, l’assistant d’accessibilité remplacera entièrement le vérificateur d’accessibilité dans les principales applications Microsoft 365. Ce faisant, il s’étendra pour couvrir un plus large éventail de problèmes et intégrera des fonctionnalités intelligentes supplémentaires pour rendre encore plus simple et plus automatique la création de contenu que tout le monde pourra utiliser.

Les personnes qui le souhaitent peuvent rejoindre le programme Microsoft 365 Insider afin d’essayer l’assistant d’accessibilité et de faire part de leur opinion à l’aide de l’outil de commentaires de l’application.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *