Aller au contenu

Vos publications sur les réseaux sociaux doivent être accessibles

Différents icônes utilisés dans les réseaux sociaux

Un rapport de Statista datant de 2022 montrait qu’environ 3,96 milliards d’utilisateurs et d’utilisatrices se servaient des différents réseaux sociaux. De plus, les images et les vidéos sont la base d’une grande majorité du contenu sur les réseaux sociaux. Ceci peut constituer un obstacle potentiel sur les utilisateurs et les utilisatrices en situation de handicap.

L’accessibilité doit donc faire partie de vos pratiques en matière de médias sociaux si vous souhaitez attirer une plus grande clientèle vers vos produits et vos services. Il existe différentes stratégies pour vous assurer que votre contenu soit le plus possible accessible par le plus grand nombre de personnes possible.

L’importance d’avoir des réseaux sociaux inclusifs

L’accessibilité est un enjeu incontournable pour les diverses compagnies et les diverses entreprises qui souhaitent prospérer dans le monde numérique actuel. Il existe plusieurs raisons pour lesquelles le contenu présent sur vos réseaux sociaux doit absolument être accessible :

Audience plus large

Selon Statistiques Canada, 22 % des Canadiens et des Canadiennes en 2022, soit 6,2 millions de personnes, ont affirmé avoir un ou plusieurs handicaps. Pour ce qui est de l’ensemble de la population mondiale, l’Organisation mondiale de la santé estime que 1,3 milliard de personnes ont au moins un handicap important. Ces personnes ont plus d’intérêt à s’engager avec du contenu accessible, ce qui augmente ainsi la portée potentielle de votre marché et de votre clientèle.

Conformité juridique

Il existe de nombreuses lois et de nombreuses réglementations qui exigent que le contenu numérique soit accessible. Au Québec, il y a le Standard sur l’accessibilité des sites web (SGQRI-008 2.0). En Ontario, on y retrouve la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario (LAPHO). Le non-respect de ces différentes lois ou ces différents standards peut entraîner des conséquences juridiques. Cela peut même aller jusqu’à des amandes salées.

Meilleure image de marque

Démontrer un engagement en faveur de l’accessibilité donne un impact positif sur l’image de la marque. Cela montre qu’une entreprise valorise l’ensemble de sa clientèle et s’engage en faveur de l’égalité et de la diversité, ce qui peut renforcer la fidélité et la réputation de la marque.

Expérience utilisateur améliorée

Un contenu accessible se traduit presque toujours par une meilleure expérience utilisateur (UX), pas seulement pour ceux et celles ayant des besoins d’accessibilité. Des fonctionnalités telles que les sous-titres ou une navigation claire peuvent améliorer l’ensemble de l’expérience utilisateur, offrant des taux d’engagement plus élevés.

Avantages du référencement (SEO)

Un contenu accessible est plus facilement détectable par les moteurs de recherche. Des fonctionnalités telles que le texte alternatif pour les images, ainsi que les sous-titres et les transcriptions pour les vidéos peuvent améliorer le référencement. Cela permet de rendre le contenu plus susceptible d’apparaître dans les résultats de recherche.

Avantage concurrentiel

Avec des marchés de plus en plus saturés, proposer un contenu accessible peut différencier votre marque de vos concurrents. Il peut s’agir d’une proposition de vente unique qui séduit les consommateurs et les consommatrices socialement conscients des bienfaits de l’accessibilité.

Statistiques concernant les réseaux sociaux les plus populaires
Source: HEC

Conseils pour créer du contenu accessible

Quelques étapes simples peuvent être appliquées par vous-même ou par une autre personne dans votre entreprise pour rendre vos publications accessibles sur les différentes plateformes de réseaux sociaux.

Texte alternatif pour le contenu visuel

Les images et les graphiques font partie intégrante des médias sociaux. Toutefois, ceux-ci peuvent exclure ceux et celles qui utilisent des lecteurs d’écran. Pour pallier ce problème, il faut qu’il y ait du texte alternatif sur les images. Celui-ci doit décrire de manière concise le contenu et la fonction de l’image. Les réseaux sociaux les plus populaires, tels que Facebook et Instagram, permettent l’ajout de texte alternatif aux images avant de les publier.

Transcription et sous-titres pour les vidéos

Le contenu vidéo doit inclure des légendes ou des sous-titres. Des sous-titres codés peuvent être ajoutés aux vidéos sur YouTube, Facebook et LinkedIn. Assurez-vous que les sous-titres soient bien synchronisés avec l’audio de la vidéo. Il y a même la possibilité d’avoir des descriptions audio qui décrivent des détails visuels importants qui ne peuvent être compris qu’à partir du seul son, ce qui peut être bénéfique pour les personnes aveugles ou malvoyantes.

Hashtags descriptifs

Bien qu’ils soient populaires, les hashtags doivent être clairs et faciles à lire. Le mieux est toujours de mettre en majuscule la première lettre de chaque mot pour améliorer la lisibilité et faciliter l’interprétation du lecteur d’écran. Par exemple, le hashtag #AccessibilitéNumérique est plus facile à lire que le hashtag #accessibiliténumérique.

Bon choix de couleurs et bonne taille du texte

Le texte doit toujours être aisément lisible et doit avoir un rapport de contraste élevé avec son arrière-plan. L’important est de s’assurer que le texte ne soit pas trop petit et qu’il soit facilement redimensionnable, en particulier sur des plateformes comme Snapchat et Instagram où le texte est souvent superposé aux images.

Éviter la surcharge sensorielle

Pour créer une expérience agréable pour tous les utilisateurs et pour toutes les utilisatrices, y compris ceux et celles ayant des troubles cognitifs ou qui sont sensibles au mouvement, n’utilisez pas d’images qui changent rapidement, de vidéos avec des coupures ou des flashs rapides, de clignotements intenses ou d’autres animations trop compliquées.

Documents accessibles

Lorsque vous partagez des documents tels que des PDF, assurez-vous qu’ils sont lisibles par les lecteurs d’écran. Utilisez des titres, des listes et une mise en forme hiérarchique pour bien structurer le document. Adobe Acrobat propose un vérificateur d’accessibilité pour identifier et résoudre les problèmes courants. Si vous créez un lien vers un document, envisagez également de fournir une version en texte brut ou en HTML pour un accès plus facile.

Accessibilité du contenu interactif

Lorsque vous créez du contenu interactif comme des quiz, des sondages ou des jeux, assurez-vous qu’ils sont accessibles à tous. D’une part, tous les éléments interactifs doivent être utilisables au clavier et conviviaux pour les lecteurs d’écran. Fournissez des instructions claires et des moyens alternatifs de participer à ceux et celles qui pourraient trouver les méthodes d’interaction standard difficiles.

Tests avec de vrais utilisateurs

L’un des meilleurs moyens de garantir l’accessibilité de votre contenu est de le tester auprès de personnes en situation de handicap. Recueillez des commentaires sur la facilité de compréhension et de navigation de votre contenu et effectuez les ajustements en conséquence.

Appareil mobile comportant plusieurs icônes de réseaux sociaux
Source: Partoo

Le cas de Facebook

Selon Statista, le réseau social Facebook est le plus utilisé et comptait plus de trois milliards d’utilisateurs actifs par mois depuis 2024. Avec autant d’utilisateurs et d’utilisatrices, il est clair que de nombreuses personnes en situation de handicap utilisent ce réseau social.

Facebook permet notamment l’inclusion de textes alternatifs, dans toutes les photos publiées sur des pages individuelles. Ce réseau social rajoute lui-même du texte alternatif généré automatiquement. Toutefois, les utilisateurs et les utilisatrices peuvent directement modifier le texte alternatif sur leurs propres photos.

Facebook dispose également d’une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs et aux utilisatrices de générer des sous-titres pour toutes les vidéos publiées sur le réseau social. Bien que les sous-titres soient automatiquement ajoutés, les utilisateurs et les utilisatrices peuvent les modifier à leur guise.

Récemment, Facebook a déployé deux ajouts d’accessibilité, entre autres des tailles de police évolutives. En effet, celles-ci améliorent la lisibilité pour les personnes ayant une déficience visuelle en leur permettant de modifier la taille de la police comme bon leur semble. Il y a également des annonces sur les lecteurs d’écran, où celui-ci annoncera lorsqu’une action sera terminée, comme la publication d’un statut ou l’envoi d’un message. En priorisant l’accessibilité numérique, Facebook peut garantir que les individus de toutes capacités peuvent pleinement participer à l’expérience des réseaux sociaux.

Choisissez le chemin vers des réseaux sociaux accessibles

Les plateformes de médias sociaux mettent fréquemment à jour leurs fonctionnalités d’accessibilité. L’idéal est donc de rester informé des mises à jour afin de les intégrer dans votre stratégie de contenu. L’accessibilité restera toujours un effort continu d’amélioration et d’adaptation à mesure que les technologies et les plateformes évoluent. En mettant en œuvre les différentes pratiques, votre compagnie ou votre entreprise pourra avoir un impact significatif sur l’inclusivité de votre contenu numérique.

Source :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *